LE PROJET DE PROMOTION IMMOBILIERE IN’LI- EMERIGE

voir le document de présentation avril 2021

Premier projet octobre 2019 – octobre 2020

Le permis de construire de 2019-2020 vise à créer 150 logements, d’une surface de planchers de 9000 m2, implantés en front continu le long de l’impasse. Ce montant s’ajouterait à la contenance des bâtiments existants, d’environ 7000m2, En hauteur le bâti atteint en deux endroits 7 étages, soit environ 25 m, et il forme une tour à l’angle de l’avenue de la Sibelle.

Une large part des bâtiments serait implantée dans l’emprise de l’espace vert protégé au Plan Local d’Urbanisme (EVP au PLU).

Le programme comprend 30% de logements sociaux intermédiaires et 10% très sociaux, le reste étant privé. Le Foyer de Jeunes en insertion, de l’ASCJF, installé dans le bâtiment impasse Reille qui serait démoli, devrait être réinstallé dans le Couvent.

Le permis de construire, déposé le 19 octobre 2019, a été refusé le 26 octobre 2020, aux motifs de sa trop forte densité et de ses atteintes à l’espace vert protégé. Dans leurs grandes lignes, ces arguments rejoignent les nôtres. 

Deuxième projet à l’étude

Un projet modifié selon l’avis de refus va faire l’objet d’une demande d’autorisation, annoncée par In’Li pour début juillet 2021. D’après sa présentation publique du 28 avril, le projet n’est guère moins dense : 7700m2 de plancher pour 130 logements. Les bâtiments, regroupés, occupent moins d’emprise au sol, mais rehaussent la hauteur à R+8, soit 28m. Cette fois-ci le projet devrait recevoir un avis favorable de la Maire du 14ème, et de la Ville de Paris.

L’équilibre social serait sensiblement le même : sur 130 logements, In’Li annonce 25 logements en accession, et sur la reste soit 115, une moitié en loyer libre, une moitié en logement intermédiaire. Enfin 10% (du total ?) sont annoncés en TS, très social.

Le bâtiment construit en 1896 par Eugène Hénard, architecte urbaniste de la Ville de Paris, serait démoli malgré l’avis rendu en décembre 2020 par la Commission du Vieux Paris (BO janvier 2021), pour être remplacé par un immeuble en T rehaussé à R+8, mais d’une emprise au sol réduite d’environ 500m2 par rapport au premier projet.

Le Foyer des Jeunes, placés par l’ASE dans cette structure de l’ASCJF, d’obédience catholique, serait transféré de façon pérenne dans l’ancien Couvent, ce qui ne manque pas de soulever des problèmes sécurité pour l’îlot urbain, problèmes aigus depuis le départ des Sœurs.

Il s’agirait clairement d’un nouveau quartier implanté en masse dans l’espace vert protégé EVP et sur l’impasse Reille, qu’il densifierait fortement au point de lui ôter tout soleil et d’altérer radicalement son caractère de village.

voir le document de présentation avril 2021

Les Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie ont conclu en 2018 la vente de la propriété du 7-11 impasse Reille à l’opérateur de logement intermédiaire In’Li, filiale du groupe Action Logement. Les Sœurs ont définitivement quitté les lieux en décembre 2020.

C’est avec tristesse que les habitants du quartier ont appris la nouvelle du départ des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie. Leur présence et leur œuvre imprègne la mémoire des habitants et des lieux.